Et aujourd'hui... qu'est devenu cet extraordinaire

réseau Nord-Sud?

 

Comment s'est maintenu ce réseau depuis 1930?

Le visage aujourd'hui de ce réseau est contrasté. Certaines stations survécurent au temps et c'est avec beaucoup de nostalgie que j'aime m'y promener! Il s'agit des terminus de l'ancienne ligne A: Porte de la Chapelle et de Versailles mais aussi et surtout de la superbe station Solférino! Ce nom écrit en grosses faïences carrées...! Tout y est authentique!

Les autres? Toutes transformées mais avec des destinées plus ou moins heureuses! Les années 60 furent fatales à certaines stations. Elles furent carrossées à tour de bras, surtout au nord et au sud des lignes! Passées ces années, les années 70 et 80 virent des réfections de stations certes plus "agréables" à l'oeil mais dont les nouveaux carrelages détruisaient à jamais l'oeuvre de Berlier et Bechmann. Car avec le carrossage l'avantage (en cherchant bien on trouve ;o) ) c'est que les décorations d'origine de la station existent toujours même si elles sont cachées!!!!

A partir des années 90, un grand travail de réfection dans le style d'origine fut entrepris! Ainsi on vit les stations Place de Clichy, ou Lamarck-Caulaincourt, par exemple, être décarrossées et "refaïencées" dans le pur style Nord-Sud (avec quelques petites erreurs cependant... ;o))! Les stations Sèvres-Babylone, Pasteur, Porte de Clichy furent aussi rénovées dans le style Nord-Sud!

A noter enfin que les stations Rennes (ligne A) et Liège (ligne B) furent fermées (comme tant d'autres) le 2 septembre 1939 au lendemain de la déclaration de la seconde guerre mondiale, car étant peu fréquentées et donc peu rentables! Elle furent miraculeusement toutes les deux rouvertes en 1968 au public mais seulement partiellement dans un premier temps! Je dis bien "miraculeusement" car des stations comme Saint Martin, Croix Rouge, Arsenal ou encore Champ de Mars n'eurent pas cette chance!

Voici dans ce tableau récapitulatif l'état actuel des stations! Toutes les caractéristiques du Nord-Sud y sont répertoriées: Une case verte indique que la station possède cette caractéristique, une rouge qu'elle ne la possède pas, une grise qu'elle ne l'a jamais possédée.

 

Stations
Noms d'origine
Stations dans l'état d'origine
Stations carrossées
Station restaurée dans le style Nord-Sud
Station restaurée dans un autre style
Station dont au moins une entrée est dans le style Nord-Sud
Directions indiquées sur le tympan des tunnels
Frises à vague dans les couloirs d'accès aux quais
Ligne A
Porte de Versailles
Porte de Versailles
Convention
Convention
Vaugirard
Vaugirard
Volontaires
Volontaires
Pasteur
Pasteur
Falguière
Falguière
Montparnasse-Bienvenüe
Gare de Montparnasse (jusqu'en 1942)
Notre Dame des Champs
Notre Dame des Champs
Rennes
Rennes
Sèvres Babylone
Sèvres - Croix Rouge (jusqu'en 1923)
Rue du Bac
Rue du Bac
Solférino
Solférino
Assemblée Nationale
Chambre des députés (jusqu'en 1990)
Concorde
Concorde
Madeleine
Madeleine
Saint Lazare (ligne12)
Saint Lazare (ligne12)
Trinité d'Estienne d'Orves
Trinité (jusqu'en 1946)
Notre Dame de Lorette
Notre Dame de Lorette
Saint Georges
Saint Georges
Pigalle
Pigalle
Abbesses
Abbesses
Lamarck-Caulaincourt
Lamarck (Caulaincourt)
Jules Joffrin
Jules Joffrin
Marcadet-Poissoniers
Poissoniers (jusqu'en 1931)
Marx Dormoy
Torcy (jusqu'en 1946)
Porte de la Chapelle
Porte de la Chapelle
Ligne B
Saint-Lazare (ligne13)
Saint-Lazare (ligne13)
Liège
Berlin (jusqu'en 1914)
Place de Clichy
Place de Clichy
La Fourche (niveau supérieur)
La Fourche
La Fourche (niveau inférieur)
La Fourche
Guy Môquet
Carrefour Marcadet (jusqu'en 1912) puis Marcadet-Balagny (jusqu'en 1946)
Porte de Saint Ouen
Porte de Saint Ouen
Brochant
Brochant
Porte de Clichy
Porte de Clichy

A la lecture de ce tableau il est bien difficile de tirer des conclusions ou d'essayer de regrouper des stations. Chaque station eut sa propre destinée!

Le style Nord-Sud, à mon avis, pourrait de nouveau revivre si toutes les stations actuellement carrossées ne l'étaient plus! Cela serait un si beau rêve que de voir les faïences de ces stations....

Des observateurs attentifs ne comprendront peut être pas pourquoi j'ai mis que la station Saint-Georges n'avait pas été refaite dans le style Nord-Sud... Effectivement cette station a été refaite mais de très nombreuses erreurs sont à constater dans une volonté de refaire cette station dans le style Nord-Sud. Les faïences de couleur sont vertes et non bistres car ce n'est pas une station à correspondance! De plus le nom de la station est écrit plus dans le style CMP que dans le style Nord-Sud (écrit en petit). Ainsi c'est un style, certes pas affreux, mais à mon sens un peu bâtard entre un style CMP et un style Nord-Sud original...... d'où mon choix de classer cette station comme une station refaite... dans un autre style!

Au sujet des changements de noms au cours du temps? Ils suivent tout simplement l'Histoire de notre pays! Guy Môquet, Marx Dormoy et d'Estienne d'Orves apparurent car étant héros de la Résistance, il était légitime de donner leurs noms à des stations pour que jamais on oublie leur action.

A noter aussi qu'au début du XXème siècle les noms des stations sur les plans de métro, étaient accompagnés de dénomination spécifique "rue, place,...": Exemple: Stations "Rue de la Convention", ou "Place Pigalle" ou encore "Carrefour Marcadet"...

 

Des erreurs?

 

Oui quelques unes! Mais comment critiquer quand on voit la formidable initiative de refaire ces stations dans leur style d'origine?

En voici cependant quelques unes....

Alors... faïences vertes ou bistres ici?

 

 

Ici nous sommes dans le couloir de correspondance de la station Sèvres-Babylone! On voit des faïences bistres et vertes à la fois! Mais lesquelles sont bonnes? Les vertes sont exactes, car nous sommes dans une station à correspondance!!! Mais la station Sèvres Babylone, ex station Sèvres-Croix Rouge, fut ouverte en faïences bistre car elle ne présentait pas de correspondance avec la petite ligne Invalides-Croix Rouge. Mais en 1995 lors de la rénovation de la station des frises vertes furent posées "logiquement" mais non sur tout le domaine du Nord-Sud. Les quelques frises bistres restantes furent elles laissées là... volontairement ?

 

Jeu des 7 différences: Voyez vous l'erreur?

 

 

La guirlande inscrite au dessus du nom de la station, doit toujours être plus petite que le cadre qui est en dessous de lui (cf la station Liège).

Ici quand la station Lamarck a été restaurée la guirlande a été inscrite plus grande que le cadre du nom de la station....

 

Cette frise à vague verte présente une particularité bien curieuse: La voyez vous?

 

 

Elle a été montée à l'envers!!! Tournez la tête à 180° (si vous le pouvez) et vous verrez! Cette frise fut posée en 2003 dans le couloir de correspondances des lignes 13 et 14 à la station Sant Lazare par un carreleur bien étourdi! Cette erreur se retrouve notamment aux abords de la rotonde de Saint Lazare restaurée très récemment.

Voyez celle-ci correctement posée à Sèvres-Babylone!

 

 

Voici une entrée de métro: C'est ce qu'on pourrait appeler une entrée de métro "hybride"! Un mélange d'une entrée Guimard et d'une entrée Nord-Sud! Alors station CMP ou Nord-Sud?

 

 

 

Il s'agit de l'entrée de la station Abbesses (station de l'ancienne ligne Nord-Sud A)! Donc une station NORD-SUD!!!

En fait, l'entourage Guimard que l'on voit était à l'origine à l'entrée de la station Hôtel de Ville (station CMP), rue Lobeau, et fut apposé à l'entrée de cette station Abbesses en 1970.

Tout s'explique!

 

Voici une entrée de la station Porte de Versailles: Où est l'erreur? ... regardez le mur d'échiffre!

 

 

Et oui, il a été restauréen reproduisant intégralement les décorations de la guirlande de fleurs! Or il s'agissait d'une entrée secondaire donc présentant une décoration du mur d'échiffre qui se devait d'êtrre simplifiée!

 

Bon allez j'arrête sinon je vais me faire taper sur les doigts!

 

Le Nord-Sud est toujours présent dans notre vie de tous les jours!

 

"Le Nord-Sud": c'est ainsi qu'en 1917, le grand poète Pierre Reverdy a baptisé une revue qui fut éphémère, certes, mais de première importance au niveau littéaire par les auteurs qui y publièrent (Apollinaire...). Le premier numéro parut le 15 mars 1917. Reverdy avait choisi ce nom parce qu' habitant rue Cortot, dans le XVIIIème arrondissement, il prenait la ligne Nord-Sud A tous le jours...

 

Première parution de la revue Nord-Sud, dédicacée par Pierre Reverdy à Maurice Saillet

 

De plus, n'aviez vous jamais marché sur les anciennes dalles en céramique incrustées du "NS" de ce réseau à la rotonde de la station Saint Lazare?

 

 

Combien de fois avez vous arpenter les couloirs du réseau Nord-Sud en vous demandant ce que signifiait ce "NS" en céramique en haut des encadrements publicitaires?

 

 

Et même dans la rue, le Nord-Sud persiste et continue à vivre, 74 ans après sa disparition officielle!

 

Bouche d'aération frappée du nom "Chemin de fer du Nord-Sud" comme ici à la station Liège au croisement des rues de Liège et d'Amsterdam.

 

 

Café "Le Nord-Sud", place Jules Joffrin (18ème)